Le Fond du Paysage Photos, voyages et autres...

Rebelle, toujours

Blaise Emmanuel

Je trouve inscrite cette citation sur le menu d'un bar à San Sébastian. J'aime, et demande au patron de qui est cette phrase. Il ne savait pas son nom : c'était un voyageur inconnu qui passait par là une fois, un jour. Voici ce texte en espagnol que j'ai traduit plus bas: Los rebeldes se buscan entre si, caminan unos hacia otros sin saber que energia les mueven. Se encuentran teniendo la sensacion de un rencuentro y juntos rompen los cercos. Los rebeldes, sin haberse visto jamas, se reconocen, se saben iguales y diferentes y siguen en su fatigoso andar. Caminan como hay que caminar : con valor...

Ma recette de tarte aux groseilles à maquereau.

Blaise Emmanuel
Ma recette de tarte aux groseilles à maquereau.
Ma recette de tarte aux groseilles à maquereau.

Tarte aux groseilles à maquereau (rouges) au gingembre et à la cannelle. Alors j'ai tranché. Puisque ma question n'inspirait personne, j'ai improvisé avec mes belles groseilles une tarte pour l'anniversaire de mon pote Jacques. J'ai presque tout cueilli, lavé le tout à l'eau et bien égoutté. J'ai pris une quantité de groseilles qui me semblait suffisante pour recouvrir le fond de la tarte et l'ai à peine écrasée dans du sucre, de la cannelle et du gingembre coupé fin. Ai laissé macérer quelques temps (3 heures). Ai disposé la pâte feuilletée dans le plat à tarte et y ai renversé ma mixture et l'ai...

Valparaiso, tel que dans mes souvenirs

Blaise Emmanuel
Valparaiso, tel que dans mes souvenirs
Valparaiso, tel que dans mes souvenirs

Ma nièce Wayra, jeune cinéaste de Valparaiso du Chili et toute prochaine maman aussi, poste sur Facebook ces photos prises depuis la fenêtre de sa cuisine. J'y retrouve des souvenirs très diffus de cette ville, que j'ai connue il y a bientôt 40 ans : le sens de la pente, les fils électriques dans les rues. Les piétons solitaires... Au loin une chemise rouge... En bas, la mer, et le vieux tram suisse, mais il n'est pas sur la photo. Les photos sont prisent à travers un prisme.

Mais que faire avec toutes mes groseilles à maquereau...?

Blaise Emmanuel
Mais que faire avec toutes mes groseilles à maquereau...?
Mais que faire avec toutes mes groseilles à maquereau...?

Une tarte? une gelée? une confiture? Une indigestion? Chaque année c'est la même chose. De la fin du mois de juin à la fin juillet je les picore en les trouvant un peu acides. Et quand je reviens de vacance à la fin août, elles ne font plus trop envie, mais celles qui restent mangeables sont excellentes à croquer au fond du jardin. Quelqu'un a-t-il une recette d'enfer ? un truc original? Faire monter le groseiller sur un treillis, ce n'est pas mal : il a l'air d'adorer ça. Bon, les bloggeurs étant en vacance ou pas du tout cuisiniers, j'ai tranché : une tarte et une macération.

Je n'ai pas de piscine, mais j'ai une tonnelle!

Blaise Emmanuel
Je n'ai pas de piscine, mais j'ai une tonnelle!
Je n'ai pas de piscine, mais j'ai une tonnelle!

Un plan de vigne, une glycine et une clématite pour créer en quelques années un espace de fraîcheur contre les canicules du mois de juillet. Je n'en suis pas peu fier! On l'appellera, pour ceux qui peuvent comprendre : "La grota de Oxossi". L'ombre des feuilles a une qualité sans pareille par rapport à un parasol! Vous prendrez bien un thé à la menthe fraîche? L'entrée de la grotte: Dans la grotte La qualité de l'ombre: Glycine contre vigne : Le pied de la vigne: La glycine prend ses aises : Mesdames et Messieux les merles et autres vols d'étourneaux, laissez m'en un peu pour cet automne! Un attendant...

Sur la magie du ginkgo biloba

Blaise Emmanuel
Sur la magie du ginkgo biloba
Sur la magie du ginkgo biloba

Voici celui que je me suis offert pour mon anniversaire: La feuille de cet arbre qui de l'Orient A été confié à mon jardin Donne à apprécier un sens caché Capable d'édifier l'initié. Est-ce un seul être vivant Qui s'est scindé en lui-même ? En sont-ce deux qui s'élisent Au point qu'on les connaît comme un seul ? Pour répliquer à de telles questions J'ai sans doute trouvé le vrai sens : Ne ressens-tu pas, à mes chants, Que je suis un et double ? Goethe, extrait du Divan occidental-oriental Traduction de Serge Meitinger

1 2 > >>