Le Fond du Paysage Photos, voyages et autres...

La chanson du père et du fils. Cat Stevens avant-après.

Blaise Emmanuel

 
Redécouverte de Cat Stevens.... et du temps qui passe.



http://www.paulacouselo.com/home

Avant :


Après :

Commentaires

Blaise Emmanuel 19/11/2008 11:02

un commentaire vient d'être posté par MagikW sur l'article La chanson du père et du fils. Cat Stevens avant-après., sur votre blog blaise-galland
Extrait du commentaire:Mon Diable ! Que de souvenirs avec Cat avant qu'il ne devienne cet obscur muslim-intégriste... Quel gâchis ! Mais cette voix, cette voix... Tu sais on fumait de sacrés pétards à l'époque. Dis : pour info il a eu la Révélation aux portes de la mort. Pourquoi flipper à ce point ? C'est con non ? Ou l'ultime rébellion ? Ou ça fait mieux d'être un Fou d'Allah au lieu d'être Communiste ? Qui est le terroriste ? Lui ou... le public ???A tchao bonsouère.

Chantal74 18/11/2008 23:01

Que d'émotion en retrouvant la voix de Cat Stevens encore plus profonde.. cette chanson si belle me retourne les sangs.. merci Blaiseamicalementchantal

MagikW 18/11/2008 20:40

Mon Diable ! Que de souvenirs avec Cat avant qu'il ne devienne cet obscur muslim-intégriste... Quel gâchis ! Mais cette voix, cette voix... Tu sais on fumait de sacrés pétards à l'époque. Dis : pour info il a eu la Révélation aux portes de la mort. Pourquoi flipper à ce point ? C'est con non ? Ou l'ultime rébellion ? Ou ça fait mieux d'être un Fou d'Allah au lieu d'être Communiste ? Qui est le terroriste ? Lui ou... le public ???A tchao bonsouère.

Marianne:0053: 16/11/2008 00:13

Hello ! belle musique, mais..... je ne sais pas l'anglais ...Bon dimanche.

Blaise Emmanuel 16/11/2008 01:30


Il s'agit d'un dialogue entre un fils qui souhaite se joindre à la révolution en Russie, et son père qui tente de l'en dissuader et de se ranger.

A :)

Et voici la traduction :

Le père :
Le moment n’est pas venu de changer.
Détends-toi, prends ton temps.
Tu es encore jeune, c’est ton défaut,
Tu as encore tant à apprendre.
Trouve-toi une amie, installe-toi,
Si tu le veux, tu peux te marier.
Regarde moi, je suis vieux, mais heureux.

J’ai été comme toi aujourd’hui et je sais que c’est difficile,
De se calmer quand on a découvert que quelque chose se passait
Mais prends ton temps, réfléchis bien
Pourquoi, pense à tout ce que tu as.
Parce que tu seras peut-être encore là demain, mais pas forcément tes rêves.

Le fils :
Comment puis-je lui expliquer, quand j’essaie il se détourne.
C’est toujours la même vieille histoire.
Dès que j’ai su parler, on m’a dit d’écouter.
Aujourd’hui c’est possible, et je sais que je dois partir.
Je sais que je dois partir.

Le père :
Le moment n’est pas venu de changer.
Détends-toi, prends ton temps.
Tu es encore jeune, c’est ton défaut,
Tu as encore tant à découvrir.
Trouve-toi une amie, installe-toi,
Si tu le veux, tu peux te marier.
Regarde moi, je suis vieux, mais heureux.

(le fils – partir, partir, partir, je sais que je dois prendre cette décision seul – non)

Le fils :
Tous ces moments où j’ai pleuré, gardant pour moi tout ce que je savais.
C’est difficile, mais encore plus difficile à ignorer.
S’ils avaient raison, je cèderais, mais ce sont eux que tu connais, pas moi.
Aujourd’hui c’est possible et je sais que je dois partir.
Je sais que je dois partir.

(Le père – reste, reste, reste, pourquoi partir et prendre cette décision seul ?)