Le Fond du Paysage

Photos, voyages et autres...

Le simulateur de vol de Google Earth, c'est le pied!

Blaise Emmanuel
Le simulateur de vol de Google Earth, c'est le pied!
Le simulateur de vol de Google Earth, c'est le pied!

Ouah! Je découvre l'objet rêvé des géographes et anciens pilotes de Delta et d'ULM comme moi: le simulateur de vol de Google Earth! Bien sûr ce sont les mêmes images que dans la mappemonde de Google Earth, mais la cinétique est celle d'un vrai avion que vous pilotez vous-même! On peut voler sur la planète entière! et en prenant tous les risques qu'on veut! sans législation, sans la contrainte mécanique (et sans la réalité "vraie", bien sûr). J'ai réussi à me poser qu'une seule fois, mais je me suis crashé parce que je ne savais pas où étaient les freins! (c'est . et , sur le clavier) Là, j'ai essayé...

Micro-paysages de l'estran

Blaise Emmanuel
Micro-paysages de l'estran
Micro-paysages de l'estran

Plutôt que de massacrer le bigorneau pendant les grandes marées basses, rien de mieux qu'un safari photo!

Paysages de l'Aubrac

Blaise Emmanuel
Paysages de l'Aubrac
Paysages de l'Aubrac

Mais pourquoi ces paysages résonnent profondément en moi, comme les paysages des quartiers ouvriers londoniens....? Des vies antérieures?

Rebelle, toujours

Blaise Emmanuel

Je trouve inscrite cette citation sur le menu d'un bar à San Sébastian. J'aime, et demande au patron de qui est cette phrase. Il ne savait pas son nom : c'était un voyageur inconnu qui passait par là une fois, un jour. Voici ce texte en espagnol que j'ai traduit plus bas: Los rebeldes se buscan entre si, caminan unos hacia otros sin saber que energia les mueven. Se encuentran teniendo la sensacion de un rencuentro y juntos rompen los cercos. Los rebeldes, sin haberse visto jamas, se reconocen, se saben iguales y diferentes y siguen en su fatigoso andar. Caminan como hay que caminar : con valor...

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 40 > >>